Création d’entreprise : les raisons de faire appel à un notaire

Avoir sa propre entreprise est le rêve de nombreux jeunes fraîchement diplômés. Beaucoup trébuchent cependant dès les premiers pas de sa réalisation, ne s’étant pas préparés aux difficultés pouvant être rencontrées au cours des étapes de la création d’entreprises. Pourtant, les choses peuvent devenir plus simples en recourant à un notaire. Voici donc pourquoi vous devrez faire appel à ce professionnel.

Se confier à un expert en démarches administratives

Le notaire est officier public ministériel désigné par le ministre de la Justice ayant pour vocation de s’occuper de démarches administratives diverses. Il peut aussi être appelé à s’exercer en tant qu’auxiliaire de justice  et son nom peut ainsi changer en fonction du domaine dans lequel ses compétences sont requises : commissaire-priseur, adjudicateur, huissier, etc.

Ce professionnel est régulièrement appelé dans de nombreux domaines de la vie privée et de la vie des organisations. Son intervention contribue en effet à la sécurisation des relations juridiques entre les personnes, mais également entre les personnes morales. Il s’agit également d’un appui d’une grande importance à la réalisation d’un projet professionnel, comme celui de la création d’entreprises.

Si au cours des étapes de l’idée et du projet, vous pourrez vous passer aisément de ce professionnel, durant les phases relatives à l’établissement du plan financier, au choix du statut juridique et à la réalisation des démarches, son aide vous est indispensable.

Profiter d’une bonne maîtrise du droit et d’une bonne dose d’expérience

Pour la réalisation de votre projet de création d’entreprises, vous aurez besoin de nombreux talents et compétences que vous pourrez ne pas avoir. Pour éviter toute difficulté liée aux problématiques juridiques, fiscales et sociales,  le recours à un notaire vous sera incontournable. Celui-ci vous fera profiter de son savoir-faire juridique et de ses longues expériences dans le domaine. Son domaine d’intervention est même encore plus étendu que ce vous pensez, ce professionnel pouvant également :

  • Exercer le rôle d’un expert-comptable
  • Aider à la résolution de certaines questions économiques
  • Contribuer à la réalisation des prévisions
  • Concourir à l’élaboration d’un business plan
  • S’occuper la rédaction d’actes juridiques et fiscaux liés aux droits de la société et celle du pacte juridiques
  • Se charger des démarches pour enregistrer dans de nombreux registres publics

Un coût d’intervention qui n’est pas forcement dissuasif

Quand on leur demande pourquoi ils ne pensent pas engager un notaire pour la création de leur entreprise, de nombreux porteurs de projets évoquent le coût. Pourtant, ce dernier n’est pas forcement dissuasif. Certes, car on est ici dans le domaine des affaires, les notaires n’ont pas à se soumettre aux règlementations légales relatives à leurs appointements. La plupart d’entre eux font cependant en sorte que le tarif de leur intervention en matière de création d’entreprises soit le plus raisonnable possible. Celui est en effet, le plus souvent, déterminé en fonction de la taille, de la teneur, du temps de réalisation et des éventuelles difficultés de la réalisation du projet.